Interview de l’illustrateur Jibé du blog « Sans Emploi »

Une nouvelle interview d’un de nos chouette illustrateur français qui n’ont rien à envier aux autres… Voila la petite interview de Mr Jibé, illustrateur.

# Tu préfères : «  bonjour Epulisme  » ou « bonjour Jibé » ?

« Bonjour Jibé », bien sûr. L’épulisme, ce n’est pas moi, c’est un tout.

# Présente-toi en une bulle ? Ton parcours, ton histoire.

Oula. On va faire court : un jour je suis né, puis j’ai grandi, je me suis bien ennuyé en cours et j’ai donc dessiné, puis je me suis rendu compte que je pouvais faire quelque chose de relativement constructif avec ça. Je passe sur l’acné juvénile, les hontes de jeunesse et les diverses romances : tout le monde les a plus ou moins vécu.

# Le Dessin, C’est un truc que t’as appris tout seul ?

Affirmatif ! Tout d’abord en recopiant du Disney, puis en singeant du manga et enfin en essayant de m’affranchir un maximum de tout ça pour trouver ma patte. Le dessin, y’a pas de mystère, pour arriver à quelque chose de potable, il faut y passer du temps, beaucoup de temps. Les dilettantes ne vont jamais bien loin.

# Racontes-tu des choses réels ou d’où viennent tes vannes ?

Les deux, mon capitaine. Lorsque je trouve quelque chose de drôle, que je le vive ou que je l’entende, j’essaie de le garder dans un coin de ma tête, ou de le noter sur un petit carnet. Parfois j’enjolive, je modifie le rythme pour que ce soit plus percutant. Sinon, le reste vient à l’inspiration. Il suffit que je sois coincé quelque part pour me mettre à cogiter, puis ça sort tout seul. Ca arrive souvent aux toilettes, d’ailleurs…

# En combien de temps ton (tes) personnage(s) à t’il évolué  ?

Constantin a maintenant 7 ans, depuis le premier dessin que j’ai fait de lui. Naturellement, il a radicalement changé depuis ses débuts, pour tout un tas de raisons : la première étant que le premier strip de Sans emploi a été fait sur un coup de tête, sans crayonné ni véritable recherche graphique préalable. La première saison était littéralement un carnet de croquis et de recherche en direct live. L’autre facteur tient au temps que j’y consacre. C’était d’abord un passe-temps dont je m’occupais vaguement. Puis j’ai eu plus de temps et plus d’envie de m’y consacrer, j’ai changé de technique au passage, en acquérant une tablette graphique notamment. En ce moment, j’ai la sensation d’avoir bien réussi à cerner mon personnage, dans son style et dans ses proportions. Il serait peut-être temps de rechanger son apparence, qui sait.

Voila le commencement :

# Le Blog BD, c’est bien, tu te vois comment plus tard ?

Je… Je vois pas le rapport entre les deux parties de cette question, c’est normal ? Hem… Bon, donc oui, le Blog BD c’est bien. Très bien même. Et plus tard, je me vois plus vieux, plus gros, plus chauve, mais à peu près dans le même contexte qu’actuellement, car il me convient bien. Je ne compte pas lâcher le blog prochainement, et même si j’arrête la publication de Sans emploi, je commencerais autre chose, toujours en ligne.

# Quel Style (humour, fait, actualité, vie quotidienne…) aimes-tu dessiner sur tes planches ?

L’absurde me fait mourir de rire. L’humour abscond aussi, l’incongru, l’inattendu, le contre-pied. J’essaie, autant que faire se peut, de ne pas tomber dans le piège du gag « peau de banane », ou l’humour ketchup qui tâche. Pour le reste, j’avoue soit ne pas être attiré par d’autres genre, soit ne pas avoir le bagage nécessaire pour m’y consacrer correctement. Je pense au dessin d’actualité : ça me passe pas mal au-dessus, et je trouve ça rarement réussi, de toute façon.

# Tu pourrais me dessiner « Sans emploi » dans 50 ans?

Je ne suis pas sûr… Je préfère laisser Constantin vieillir sous ma plume à mesure que je le dessine. Et je n’ai toujours pas décidé s’il irait jusqu’à 50 ans ! Je voudrais bien vieillir avec lui, quand même.

# A part Jibé, ya quoi dans la vie d’un illustrateur comme toi?

Y’a les commandes de clients, parfois sympa, parfois non, qui me font dessiner des trucs parfois sympas, et parfois non. La dimension de plaisir est nécessairement altérée lorsqu’il y a un rapport professionnel à la chose, et qu’il y a rémunération : on n’est plus l’unique juge pour savoir si ce qu’on a accompli est bon ou pas. D’autres paramètres rentrent en jeu, comme l’urgence ou les impératifs du client, ce qui fait que je suis souvent moins content ou fier de ce que je fais dans un contexte professionnel que dans un contexte personnel.

# Tu vas devenir riche & célèbre ! tu as hâtes ?

Mais c’est déjà le cas, pardi ! Où est mon chèque d’ailleurs ?

# En ce moment tu es sur quoi comme boulot?

Ca risque de pas être très passionnant, à vrai dire. Mais si on ne prend que le côté BD, je bosse toujours sur ma saison 7 de Sans emploi, je commence à penser à la 8, je voudrai bien signer un récit qui s’appelle « Trafic de confiture » et j’écris une série sur la boxe.

# Lordyoyo, c’est ton pote ? Je t’ai vu sur une de ses planche… (voir l’interview de Lordyoyo)

Ouais, on se connait ! Faut dire qu’on est tous les deux lyonnais, tous les deux graphistes et bloggueurs et qu’on a à peu près le même âge (même si c’est lui le plus vieux). Forcément on a des choses en commun… Et puis on « fréquente » la même petite communauté de bloggueurs BD (souvent à notre insu). D’ailleurs on devrait boire un coup la semaine prochaine, j’attends de le recroiser dans le bus pour lui en reparler.

# Si tu devais faire un post pour olybop, que ferais-tu ?

Une trilogie sur le thème de la guerre et de l’amour, avec des décors ahurissants dépeignant une fresque s’étendant sur quelques siècles, avec des personnages charismatiques et attachants et une recherche graphique extrêmement poussée. Malheureusement, j’ai peur de pas en avoir le temps 😉

# Une petite exclusivité pour olybop.info ?

Arf, j’ai rien sous la main… Alors euh… Vite une exclu… Je… Euh… Argh !

# Allez cette question est Free : marque ce que tu veux sur n’importe quel sujet, c’est tout pour toi…

Salut, c’est Jean-Jacques Jacques. La vie, c’est pas un circuit. Alors mets ton casque.

# Et en vidéo cela donne quoi ?

# Super merci pour cette mini-interview, on continuera d’aller te voir sur ton blog « Sans emploi » Pour ceux qui ont tout raté, vous pouvez reprendre depuis le début de la saison 1 de sans emploi !:D

  • Super initiative David, j’aime beaucoup ce blog BD. Je te lis régulièrement Jibé, toujours plein d’imagination 🙂