Scopitone 2012 – Exposition créative et Art numérique

Comme vous le savez surement si vous êtes fan de musique electro et d’art numérique, le festival Scopitone vient de fermer ses portes. Un carton plein pour toute cette ambiance du quartier numérique de Nantes. Nantes bouge de plus en plus niveau culture et IT et c’est vraiment une bonne chose pour tout le monde (mais aussi pour le business… 😉 )

Alors, dans cet article, vous allez voir un extrait de ce que vous auriez pu voir à Scopitone et son exposition créative et Art numérique.

Nervous structure – Scopitone 2012 

Et si vous dansiez avec le virtuel ? Nervous structure est un champ de lignes parallèles et verticales qui occupe les murs de la plateforme intermédia. C’est aussi un immense tableau lumineux aux étonnantes possibilités de réaction. Cette « structure » n’est en réalité « nerveuse » que lorsque que vous venez vous y confronter. Elle offre alors le spectacle d’une oeuvre dynamique dont le ondulations créent toute une gamme de motifs ondoyants, reflets de vos propres mouvements. Annica Cuppetelli & Cristobal Mendoza (usa/venezuela)

scopitone 2012 (4)scopitone 2012 (5)scopitone 2012 (6)

Mécanique Discursives – Scopitone 2012 

Bienvenue dans le monde absurde et onirique de Fred Penelle et Yannick Jacquet (aka Legoman). Mécanique Discursives offre une symbiose poétique inattendue entre une pratique artistique multiséculaire, la gravure, et celle très récente de la vidéo numérique. Cette installation habille les murs d’un univers hétéroclite, fruit d’imagination de ses concepteurs.
Depuis près de 15 ans, Fred Penelle explore les possibilités visuelles de techniques mixtes axées sur la gravure, la peinture et la sculpture. (belgique)

scopitone 2012 (3)

Re: – Scopitone 2012 

Re: est une oeuvre faussement innocente. Ici, vous observerez la présence d’un vidéopro sur lequel glisse un mapping. L’ensemble présente un dispositif inédit où le projecteur devient l’écran. Un subtil jeu de miroir pour une oeuvre contemplative.

scopitone 2012 (1)scopitone 2012 (2)

Sensible 1.0 – Scopitone 2012 

Sensible 1.0 : Vous pénétrez dans un espace d’expérimentation interactive de la lumière, de la vidéo et du son. L’intérieur de cette installation est occupé par une sorte de filet virtuel. Fondée sur les axes XYZ, cette toile numérique est traversable ! Au contact, elle réagit en habillant les parties du corps. une étrange sensation d’un univers impalpable et pourtant tactile.
scopitone 2012 (11)scopitone 2012 (12)scopitone 2012 (13)

UMwelt VIRutipia – Scopitone 2012 

UMwelt VIRutipia : Dans un espace défini et restreint au sol de la pièce, une colonie de petits robots attend votre visite. Équipés de leds, ils évoluent librement. Plongés dans un brouillard artificiel, ils semblent même exévuter pour vous une sorte de chorégraphie collective, lumineuse et sonore. Mais cette atmosphère apparemment ludique cache aussi une réalité plus prosaïque : cette d’une micro société robotique…

scopitone 2012 (10)

Eyjafjallajökull – Scopitone 2012 

Eyjafjallajökull : est un immense glacier islandais qui héberge Eyjafjöll, le volcan qui a perturbé le trafic aérien. Joanie Lemercier (donc je vous avait parlé de sa structure dans un précédent article de Eyjafjallajökull) a fait partie de ses personnes bloquées. Il a donc eu du temps pour créer cette oeuvre. En alliant visuel peint, projection et illusion d’optique, il a réussi à animer le volcan une nouvelle fois…

scopitone 2012 (7) scopitone 2012 (8) scopitone 2012 (9)
Pour finir un petit montage avec quelques vidéos vous montrant en action les différentes créations de Scopitone 2012 – Exposition créative et Art numérique


  • Il est fort appréciable de voir ce genre de manifestation car en effet nos métiers, que ce soit le numérique, le web, le graphisme, sont à la base un Art et une passion.
    Trop nombreux de nos clients ne voit ceci comme une source de revenu et pourtant ce n’est pas toujours le cas.
    En revanche ce qui est sur c’est que nous appartenons au monde des artistes !
    Non ?

  • J’ai pas mal entendu parler de cette édition 2012, et d’après ce que tu nous montres ici, ça valait vraiment le détour, vraiment bien vu le coup du volcan! Dommage que je sois aussi éloigné, mais la prochaine fois qui sait…